..

author: sbt date: 2014-11-01 12:15:43+00:00 title: Puissance électrique consommée - une étude à l'échelle familiale category: hardware tags: greenit, negawatt, economie d'energie, RTE

Puissance électrique consommée - une étude à l'échelle familiale

Depuis plusieurs années, nous suivons une démarche triple consistant à éliminer les objets électriques inutiles ainsi que ceux consommant une forte puissance, de s'équiper d'appareils "basse consommation" lorsqu'il est nécessaire d'en remplacer un et de modifier les appareils à forte puissance lorsque cela est possible (j'en reparlerai plus tard). Tout ceci dans un but d'économie d'énergie avec un brin de militantisme écologique.

Depuis 2012, j'ai mis en place un relevé régulier des données du compteur électrique, afin de pouvoir évaluer les plages de puissance que nous consommons le plus régulièrement.

J'ai aujourd'hui un échantillonnage d'environ cent mille données brutes. C'est suffisant pour se donner une idée des puissances électriques nécessaires pour notre famille de quatre personnes.

L'information qui va être traitée dans cette article concerne la puissance apparente. Le pas fourni par le compteur est de 10W et notre abonnement RTE est de 6kW. En abscisse la puissance, en ordonnée le nombre d'échantillons.

Pour commencer, la vue d'ensemble : La moyenne pondérée est de 302 W et l'écart type de 345W.

etude-6kW

Puis zoom sur le premier kilowatt : La moyenne pondérée est de 256W et l'écart type de 142W.

etude-1kW

Pour s'amuser, une représentation radar :

etude-radar-1kW

Notre consommation annuelle est de 1700 kWh sur cinq ans.

Ainsi pour "s'effacer" du réseau électrique pour 50% de notre consommation, il nous faut couvrir environ 800 kWh.

Je réfléchis actuellement à une production électrique en autoconsommation.

En partant sur la moyenne pondérée de 302W notre production annuelle Pa avec 8h de production par jour sera de

Pa = 0,302 kW * 8h * 365j = 881 kWh

Reste maintenant à étudier si il est possible de s'effacer une partie du temps du réseau en produisant ces 300W, avec du soleil du vent, et un amortissement financier raisonnable, entre cinq et huit ans.